La "Tournée des déééglingués" à Tours & son agglomération

La communauté d'agglomération de Tour(s) Plus participe pour la troisième fois à l’événement national « La tournée des Déééglingués» du 1er au 8 juin 2013.

 

Celle-ci a pour but d'informer et de sensibiliser les administrés à la collecte, au tri et à la valorisation des Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques (DEEE) sous la forme d’un concours ludique et mobilisateur.

 

Voir le dossier de presse

LA PROMOTION DU COMPOSTAGE INDIVIDUEL, DU LOMBRICOMPOSTEUR ET DU JARDINAGE SANS DÉCHETS

La distribution

de composteurs individuels - Depuis 2011

Cette action est destinée aux particuliers qui possèdent un jardin de plus de 50m2. Tour(s)plus distribue gratuitement des composteurs individuels depuis 2006. Le 9 juin 2011, le 10 000ème composteur distribué à un particulier a été remis lors d'une cérémonie en présence des élus. Cette action est renouvelée chaque année au mois de juin.

Renseignement pour obtenir un composteur : 02 47 78 13 02.

La mise en place

du lombricompostage - 2011 - 2012

Cette action destinée principalement aux logements collectifs ou logements qui ne possèdent pas de jardins permet de recycler naturellement les déchets de cuisine grâce à des vers. Après un appel à candidature lancé dans Tour(s)plus le mag, 100 foyers ont été sélectionnés dont 30 foyers pilotes qui procèdent à des pesées sur une semaine tous les deux mois. Cette expérience va durer un an. La dotation des lombricomposteurs a eu lieu en octobre 2011, une autre sera organisée en 2012.

Une action sur la promotion des jardins pauvres en déchets sera menée sur le territoire : informer les gens sur l'existence des essences d'arbustes à faible croissance, le paillage qui limite l'arrosage et la prolifération des mauvaises herbes, l'utilisation d'auxiliaires plutôt que des pesticides ...

 

La poursuite des 2 campagnes annuelles de broyage dans les communes des déchets végétaux des services techniques (soit les 19 communes de l'agglomération)

Operation sapin de noel -  Janvier 2012

Le broyage des déchets verts dans les quartiers pour que les habitants repartent avec du paillage, opération sapins de Noël (janvier 2012)

ÉVÈNEMENTS et manifestations

Les coulisses du développement durable - 30, 31 mars et 1er avril 2012.

L'organisation d'événements grand public avec stands d'information sur la réduction des déchets avec "Les coulisses du développement durable" : visite de sites insolites dédiés au développement durable.

 

Le week-end vert - 15 avril 2012

Les actions sur les achats et caddies malins, la sensibilisation aux achats durables sans emballage et/ou réutilisables (automne 2012)

 

La promotion de l'eau du robinet

bar à eau, goûteur d'eau -  en 2013

Une action sur la promotion de l'eau du robinet pour limiter le nombre de bouteilles dans les poubelles sera lancée en 2013. Les arguments qui seront développés seront l'impact environnemental d'une bouteille d'eau, la qualité de l'eau du robinet, l'économie financière pour les foyers.

OPÉRATIONS DE SENSIBILISATION

 

La promotion du STOP PUB - en 2012

Tour(s)plus a recensé en partenariat avec La Poste, l'apposition de 15 393 Stop Pub sur les boîtes aux lettres de l'agglomération, soit un taux d'apposition de 11%. Or il s'avère que l'ADEME a établi un potentiel d'apposition de 15% pour chaque territoire. Tour(s)plus va donc relancer une campagne de distribution d'autocollants Stop Pub (2012).

L'installation d'un poulailler au sein de l'école de Notre Dame D'Oé

Il permet de détourner les restes de cantine mais il a également une dimension pédagogique.

Ce projet fonctionne très bien avec 1,5 kg de déchets de cantine détournés par jour. Il réjouit enfants, enseignants, personnels de cantine et parents.

 

La promotion des lieux pour la réutilisation

et la réparation d'objets ou de vêtements -  en 2013

Réalisation d'un guide sur le réemploi, la réparation et la location. Tour(s)plus souhaite promouvoir les associations qui oeuvrent dans le réemploi et informer les habitants de l'existence de certains sites comme « donnons.org ». L'agglomération souhaite également créer un site ou une page internet dédiée aux habitants de l'agglomération sur les thèmes du réemploi, de la réutilisation, des points de location...

Le défi des écoles - juin 2012
Sensibilisation auprès des enfants des écoles primaires : chaque année, un concours a lieu dans les écoles primaires de l'agglomération. A titre d'exemple, 5 300 élèves ont participé en 2009 à la collecte de bouteilles et flacons plastiques. Pour 2012, le comité de pilotage a décidé d'axer le défi sur les emballages plastiques et l'utilisation des cabas.

Le caddie malin contre le caddie gourmand - en 2011
Pour éviter le gaspillage et consommer mieux sans changer ses habitudes, Tour(s) plus a comparé pour vous le coût d'un caddie malin à celui d'un caddie gourmand. A quantité et qualité égale, le caddie malin, c'est moins d'emballages et permet de diminuer de moitié le montant total de son ticket de caisse !

 

Donnons nos vêtements - septembre 2012

Il existe à ce jour 22 points de collecte pour valoriser les textiles sur notre territoire (déchèteries, conteneurs sur les parkings de supermarchés...). Toutes les déchèteries de l’agglomération sont dotées d’une borne RELAIS.

 

Nous pouvons y déposer nos vêtements, chaussures, linge de maison et articles de maroquinerie que nous ne souhaitons pas garder. Pour accentuer cette démarche Tour(s)plus et la Mairie de Tours, vous proposent de collecter vos vêtements en sac sur votre lieu de travail.

Les couches lavables - septembre 2013
L'utilisation de couches lavables permet d'économiser environ une tonne de déchets non recyclables sur 3 ans et cela permet également d'éviter l'abattage de pas moins de 5 arbres nécessaires à leur fabrication. Et les selles sont récupérées pour être transformées en compost !
D'un point de vue économique, c'est jusqu'à deux fois moins cher que les couches jetables. C'est donc un avantage pour économiser à long terme. Au niveau sanitaire, les couches lavables évitent le contact de la peau de l'enfant avec une cinquantaine de produits chimiques contenus dans les couches jetables. Une véritable démarche eco-citoyenne !